Élyse Lambert, MS

Mon parcours

 

Suite à une formation en gestion hôtelière de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (1998) et une Attestation de spécialisation professionnelle en sommellerie de l’École Hôtelière des Laurentides (1999), j’ai occupé plusieurs postes dans des établissements de renom au Québec. Mon parcours m’a menée des Relais & Châteaux L’Eau à la Bouche et l’Auberge Hatley au restaurant XO de l’Hôtel Le St-James à Montréal.

Chef sommelier au restaurant Le Local dans le Vieux Montréal durant 5 ans, j’ai par la suite travaillé durant 2 ans avec l’équipe de sommellerie de Maison Boulud au Ritz Carlton. Je partage maintenant son temps comme sommelière consultante et comme chroniqueur pour Radio Canada et le Journal de Montréal.

Mes accomplissements

 

Je suis lauréate du concours Meilleur Sommelier du Québec 2004. J’ai aussi terminée en 3e position du concours Meilleur Sommelier du Canada en 2006. Cette qualification m’a permis de participer au concours Meilleur Sommelier des Amériques qui se tenait à Buenos Aires en mai 2009, compétition que j’ai remportée.

À titre de Meilleur Sommelier des Amériques 2009, j’ai eu la chance de représenter le Canada à l’ultime concours Meilleur Sommelier du Monde au Chili en avril 2010 où j’ai accédé à la demi-finale qui m’a positionné parmi le top 12 mondial.

Maintenant Meilleur Sommelier du Canada 2015, j’ai représenté le Canada en avril 2016 au concours Meilleur Sommelier du Monde en Argentine.

Je détient maintenant le titre de 5ième Meilleur Sommelier du Monde 2016.

Le Court of Master Sommeliers m’a invité à joindre son programme pour obtenir le titre prestigieux de Master Sommelier (MS). Seulement 236 individus détiennent cette distinction internationale et proviennent principalement des États-Unis et du Royaume Uni. Je viens tout juste de compléter le programme et suis devenue la 4ième Canadienne et la première Québécoise à devenir Master Sommelier.

Mon parcours, mes voyages

Les candidats de la demi-finale

Voici la liste des candidats pour la demie-finale d’aujourd’hui (à noter, l’ordre n’indique pas le résultat de la performance de lundi): Satoru Mori, Japon Élyse Lambert, Canada Franck Moreau, Australie Véronique Rivest, Canada Carles Aymerich, Espagne David Biraud, France Fabio Masi, Italie Julia Gosea, Roumanie Gérard Basset, Royaume Uni Paolo Basso, Suisse Merete Bø, Norvege Sören Polonius, Suede Un examen théorique débute les épreuves…. À plus tard.

Mon parcours, mes voyages

Jour 2 – Mardi 13 avril – Bonne nouvelle!

Il est déjà bien tard, mais jamais pour une bonne nouvelle. Je fais maintenant partie du top 12 mondial! On a annoncé les candidats il y a quelques minutes. Vous serez heureux d’apprendre que nous sommes 2 canadiennes. Véronique Rivest et moi seront en demie-finale demain. La compétition commence à 8 heures, je m’en vais au lit. Bonne nuit et merci à tous pour votre support et vos bons mots.

Mon parcours, mes voyages

Jour de compétition 1

Intense. Voilà le premier mot pour résumer cette longue journée d’épreuves. Froid est le deuxième mot qui me vient en tête, avec des salles climatisées au maximum. Pour ceux qui me connaissent, ils savent que la clim est mon ennemi juré, parce que je suis une frileuse, mais aussi parce que j’ai la vilaine tendance à faire des sinusites (pour une sommelière c’est pas cool). En début de journée les candidats furent réunis pour quelques instructions et pour que l’on puisse tirer notre numéro. Le numéro permet lors des corrections d’examen de ne pas identifier le candidat à la copie…

Mon parcours, mes voyages

Mon baluchon… Enfin!

Après quelques heures un peu stressantes, tout est bien qui finit bien: nous avons finalement retrouvé nos valises en fin de matinée. La perte de mon baluchon me causait bien quelques maux de tête puisque mes habits de compétition ainsi que mon attirail de sommellerie s’y trouvaient. Ce potentiel cauchemar m’aura permis de  me lier d’amitié avec quelques collègues sommeliers du Chili et d’Argentine qui m’ont gentiment proposé des vêtements et du matériel… Très chic de leur part! Donc, pas de visite de vignobles pour moi aujourd’hui puisque j’ai attendu mes baggages en élaborant un plan B dans mes quartiers à…

Mon parcours, mes voyages

Arrivés à bon port

Nous sommes finalement arrivés à Santiago. Notre épopée ne fut pas exactement sans histoire – après l’escale à Miami, nous avons bien décollé mais avons dû faire demi-tour à cause d’ennuis mécaniques. Un peu plus de deux heures plus tard, nous reprenions l’itinéraire prévu, pour arriver à Santiago sans valises… Vivement les assurances pour que nous nous procurions le nécessaire jusqu’à ce que nous parvienne notre baluchon – ce n’est pas 3 valises manquantes qui vont m’empêcher de me présenter devant un jury le couteau entre les dents pour cette ultime compétition! Nous sommes donc attendus pour un souper de…

Chroniques Radio Canada

Plus que quelques heures

J’y suis presque! Quelques révisions de dernière minute sur les régions vinicoles occultes (les terroirs d’Europe de l’Est me donnent toujours du fil à retordre), les eaux, thés, cafés, cigares et spiritueux et hop, je serai dans l’avion pour Santiago, Chili. Merci pour tous vos messages d’encouragement à l’approche du concours, ils m’auront permis de passer à travers les dernières journées avec confiance. Désolée si je suis moins assidue que généralement pour répondre à vos courriels… Le temps file à vitesse grand V. Alors voilà: les épreuves de qualification se dérouleront les 12 et 14 avril. Les noms des 3 finalistes seront dévoilés le 15…