Élyse Lambert, MS

Mon parcours

 

Suite à une formation en gestion hôtelière de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (1998) et une Attestation de spécialisation professionnelle en sommellerie de l’École Hôtelière des Laurentides (1999), j’ai occupé plusieurs postes dans des établissements de renom au Québec. Mon parcours m’a menée des Relais & Châteaux L’Eau à la Bouche et l’Auberge Hatley au restaurant XO de l’Hôtel Le St-James à Montréal.

Chef sommelier au restaurant Le Local dans le Vieux-Montréal durant 5 ans, j’ai par la suite travaillé durant 2 ans avec l’équipe de sommellerie de Maison Boulud au Ritz-Carlton. Je partage maintenant mon temps comme sommelière consultante et comme chroniqueur pour Radio-Canada et le Journal de Montréal.

Mes accomplissements

 

Je suis lauréate du concours Meilleur Sommelier du Québec 2004. J’ai aussi terminé en 3e position du concours Meilleur Sommelier du Canada en 2006. Cette qualification m’a permis de participer au concours Meilleur Sommelier des Amériques qui se tenait à Buenos Aires en mai 2009, compétition que j’ai remportée.

À titre de Meilleur Sommelier des Amériques 2009, j’ai eu la chance de représenter le Canada à l’ultime concours Meilleur Sommelier du Monde au Chili en avril 2010 où j’ai accédé à la demi-finale, qui m’a positionnée parmi le top 12 mondial.

Maintenant Meilleur Sommelier du Canada 2015, j’ai représenté le Canada en avril 2016 au concours Meilleur Sommelier du Monde en Argentine.

Je détient aujourd’hui le titre de 5ième Meilleur Sommelier du Monde 2016.

Le Court of Master Sommeliers m’a invitée à joindre son programme pour obtenir le titre prestigieux de Master Sommelier (MS). Seulement 273 individus détiennent cette distinction internationale et proviennent principalement des États-Unis et du Royaume-Uni. Je viens tout juste de compléter le programme et suis devenue la 4ième Canadienne et la première Québécoise à devenir Master Sommelier.

Chroniques Radio Canada

Deux vins bio pour vos plats d’hiver

  Mon premier choix de la semaine s’arrête sur un viognier d’un producteur californien Bonterra Vineyards.  Je propose également, un rouge sicilien mature et léger.

Chroniques Radio Canada

Quoi boire à la Saint-Valentin

Pour la Saint-Valentin je vous propose un blanc de la région de Soave, en Vénétie, qui accompagnera bien la perchaude, la courge et les pétoncles de même qu’un vin de dessert qui siéra à merveille au gâteau au fromage, au pain d’épices et aux desserts à base d’orange.

Chroniques Radio Canada

Des vins à boire pendant le Super Bowl

  Cette semaine j’ai trouvé deux sélections que se serviront bien, lors de la soirée de dimanche, avec les ailes de poulet, les nachos et les bâtonnets au fromage.  La première suggestion, un blanc du Niagara et la deuxième, un rouge français délicat.  Tous deux sont offerts au prix modeste de 18$.

Méchants Raisins

5 vins rouges à prix doux pour commencer l’année

C’est le moment de l’année où le solde de la carte de crédit des Fêtes arrive à terme. Pour ceux d’entre vous qui désirent mettre cette dernière au régime, voici quelques suggestions qui pourront faire votre bonheur sans casser le cochon. Et comme il fait un froid de canard, j’ai opté pour des suggestions réconfortantes qui sauront s’agencer à des plats de saison. Ces recommandations sont aussi des vins au plaisir immédiat. Vous rafraîchissez, vous ouvrez et vous servez sans chichi ! Et comme dirait le collègue Méchants Raisins, buvez moins, mais buvez mieux. Bonne dégustation et bon début d’année…

Chroniques Radio Canada

Des vins argentins à découvrir

  En ce temps-ci de l’année, on a envie de vins qui ont un peu plus de chaleur.  Je vous présente donc un chardonnay et un malbec, tous deux offerts à prix modestes.

Chroniques Radio Canada

Des rouges en fruit à petits prix!

  Je vous recommande cette semaine, un rouge portugais d’un producteur de cinquième génération que je qualifie de créatif et non conformiste. Ce vin porte une étiquette conçue par un ancien bédéiste du magazine Croc.  Je vous parle également d’un côtes-du-rhone créé par deux maîtres de cette appellation qui ont décidé d’unir leurs forces.