Élyse Lambert

Archive for the ‘Concours / Contests’ Category

Les finalistes sont…

Thursday, April 15th, 2010

Élyse est une des 12 meilleurs sommeliers du monde mais n’accédera pas à la finale du concours lors de cette 13e édition.

Les finalistes sont:
Basset (U.K.)
Biraud (France)
Basso (Suisse)
La finale se déroulera dans les prochaines minutes et les résultats seront dévoilés en soirée.
Bravo Élyse pour cette superbe compétition et merci à tous pour votre support et vos encouragements… BigSis


Jour 3 – Dans les ligues majeures

Thursday, April 15th, 2010

Ma journée d’aujourd’hui a encore une fois commencée bien tôt. Première épreuve dès 8h am. On ne sait pas ce qui nous attend, je me sens un brin nerveuse, rien de nouveau comme sentiment, puisque cette vibration intérieure me traverse le corps depuis maintenant trois jours. L’annonce d’un autre examen théorique me tombe dessus comme une douche froide; la théorie, je commence à en avoir un peu au ras le pompon. Alors voilà, un examen de 60 minutes et 40 questions, avec un niveau de difficulté que je n’avais même pu m’imaginer.  Des questions sur les porte-greffes et les clones de pinot noir, l’Allemagne… Bref des sujets qui me laissent encore sans mots. Une matinée difficile pour tous les candidats qui à la sortie de l’examen évaluaient entre 15 et 30% leur taux de réussite.

La deuxième partie de la journée m’a permis de rentrer enfin dans mon élément, la pratique. Dégustation à l’aveugle de 2 vins et 3 spiritueux, service du champagne et accord vins et mets. Je termine mon après-midi satisfaite. Les dés sont maintenant joués, il ne reste plus qu’à espérer.

Ce que vous devez savoir pour demain: Le calcul des points de chacune des épreuves ne nous a pas été donné et nous ne savons pas non plus si la journée d’épreuve de lundi se cumule aux épreuves d’aujourd’hui. Le calibre des candidats que j’ai vu aujourd’hui est impressionnant, je vous confirme que je n’étais pas seule à étudier 6 heures par jour! Les résultats nous seront donnés vers 15h30 et même si je me sens dans le peloton de tête, je dois vous rappeler que seulement 3 candidats iront en finale.

Voilà, je vais maintenant au lit, je dois être en forme pour demain, dernier jour de compétition.

A little recap for my English speaking friends…

Wednesday, April 14th, 2010

If you haven’t had the chance to follow me in French, I will recap the last few days of this extremely hectic and stressful competition, starting at 8:00am on Monday morning after only receiving my luggage the previous evening was an extra concern that I didn’t really need, but I arrived ready for anything, I got more than I bargained for though, 3 hours of written exams, blind tasting, and an extremely quick service exam.

We started the morning with the initial written exam that would count towards the main competition, 90 minutes and 18 pages of questions, there were some parts of the exam that made me happy, that I had gone into such depths in some of the respective regions, Italy, South Africa, Spain, just a few of the countries that I have worked on to a larger degree, but it wasn’t all plain sailing though, Germany… always a weakness of mine, there was a question that corresponds to 0.5% of the German wine production, I spoke with the German candidate afterwards… he was unable to even answer that question, we were all in the same boat.

Blind tasting of a white and red wine, written down, not completed orally, 10 minutes per wine, to write all the information down on a page, this is something that we rarely do, more often than not we are speaking about the wine, I was able to just scribble down a tasting that was, I hope, legible enough, in the time allowed, I discussed with some of the other candidates afterwards, talking about what we called the wines, Albariño from Spain and Blaufränkisch from Austria were my calls, I believe that my white was correct, not so much for the red, but there were more points to be gained from the tasting, and very few applicable to the appellation (of what I understood) , so it was more about the process to the conclusion than the conclusion itself. 3 spirits blind tasted, I was all over them, thanks for all the sniffets guys.

We then headed into the service exam, now this is where it gets interesting, not to say everything leading up to this wasn’t, but this was something else, at the start of the day we drew numbers out of a hat to determine the order of service, when I pulled out candidate number 56, and then realizing we were only 52 candidates I thought, my, this is going to be an extremely long day, I was the dead last to pass to the service, after waiting, for an extremely long period of time, in a 14 degree room, starting to think that I’m a human, not a bottle of Chardonnay that needs to be chilled, I was able to pass to the room, the mis-en-situation, to choose the correct bottle, in a selection of mixed up bottles and vintages, arrange all the glasses, the trolley, told that I was to not decant the bottle, present the bottle to the guest in a basket, discuss my wine and food paring, proceed to open the capsule and taste the wine, pick up the bottle and then… TIMES UP… I was unable to serve the guests in the time allowed… unfortunately I had missed the call to say go at the beginning, I had to ask if I could proceed, in doing this I believe I lost, perhaps 20 seconds, I left the room furious with myself, and on leaving… refusing the Japanese camera crew an interview in a semi-abrupt manner (don’t worry, I made it up to them the next day with an extended interview on the roof of the hotel).

After all of the adventures of the day, I eventually had a chance to discuss with the other candidates how they went, then realizing that through it all… many of us performed at the same level, many were unable to even open the bottle of wine in the service exam, we found one of the candidates from a Nordic country in the bar directly afterwards, drinking a stiff, hard drink, then requesting another, we imagined that he had failed miserably, upon questioning, he said, no I was able to completely finish everything, even clear the table, he went on to say that he has always suffered with proceeding too quickly… his wife is never happy with him… honesty in moments of stress, it’s funny.

Just when you thought there was enough, we also sat 2 other written exams, to determine the Peter Lehemann Shiraz trophy winner, and the San Pellegrino trophy winner, we have still not found out the results from these 2 exams.

Great news though arrived last night, I was included in the top 12 to proceed to the semi-finals, find the list of candidates below, including an extremely happy photo of us all.

I have just come out of an hour long exam… one of the most difficult I have ever had the chance to sit for, upon leaving the Italian candidate mentioned that they are making it almost impossible to answer the questions now, I tend to agree, but I’m putting it behind me, and heading into the afternoon, looking forward to areas that I believe I excel in, service and blind tasting, so wish me all the best of luck, and I’ll touch base with you again shortly when I reach the other side… Ciao.

Les candidats de la demi-finale

Wednesday, April 14th, 2010

Voici la liste des candidats pour la demie-finale d’aujourd’hui (à noter, l’ordre n’indique pas le résultat de la performance de lundi):

Satoru Mori, Japon
Élyse Lambert, Canada
Franck Moreau, Australie
Véronique Rivest, Canada
Carles Aymerich, Espagne
David Biraud, France
Fabio Masi, Italie
Julia Gosea, Roumanie
Gérard Basset, Royaume Uni
Paolo Basso, Suisse
Merete Bø, Norvege
Sören Polonius, Suede

Un examen théorique débute les épreuves…. À plus tard.

Jour 2 – Mardi 13 avril – Bonne nouvelle!

Wednesday, April 14th, 2010

Il est déjà bien tard, mais jamais pour une bonne nouvelle. Je fais maintenant partie du top 12 mondial! On a annoncé les candidats il y a quelques minutes. Vous serez heureux d’apprendre que nous sommes 2 canadiennes. Véronique Rivest et moi seront en demie-finale demain. La compétition commence à 8 heures, je m’en vais au lit. Bonne nuit et merci à tous pour votre support et vos bons mots.

Jour de compétition 1

Tuesday, April 13th, 2010

Intense. Voilà le premier mot pour résumer cette longue journée d’épreuves. Froid est le deuxième mot qui me vient en tête, avec des salles climatisées au maximum. Pour ceux qui me connaissent, ils savent que la clim est mon ennemi juré, parce que je suis une frileuse, mais aussi parce que j’ai la vilaine tendance à faire des sinusites (pour une sommelière c’est pas cool).

En début de journée les candidats furent réunis pour quelques instructions et pour que l’on puisse tirer notre numéro. Le numéro permet lors des corrections d’examen de ne pas identifier le candidat à la copie d’examen, mais aussi de déterminer l’ordre de passage. Le nombre de candidats était de 56. Votre sommelière a pigé le numéro… 56. Coup de gueule, je vais être de « sweet last » à passer et vais devoir attendre des heures. Ne reculant devant rien… J’ai débuté les épreuves que voici.

L’examen théorique a été aussi ardu qu’anticipé ave des noms de cépages hybrides imprononçables, des formules chimiques et une question sur les terroirs d’Allemagne que même le candidat allemand a laissé sans réponse. Le tout en 90 minutes. Holé!

L’épreuve suivante était une description d’un blanc et d’un rouge par écrit, en 20 minutes… Très peu de temps quand on a l’habitude de prononcer 3 mots à la seconde pour faire la description de ce que nous dictent nos yeux, notre nez et notre palais. C’était suivi par l’identification de 3 spiritueux à l’aveugle… en 2 minutes. Je crois avoir réussi à identifier un pisco, un brandy et un Grand Marnier et à inscrire le tout sur le questionnaire. Fiou!

L’épreuve pratique. La vitesse de passage est plus rapide que je pensais puisque 3 candidats passaient l’épreuve en même temps… et qu’ils n’avaient besoin que de 5 minutes…!? Il s’agissait de faire le service de vin au panier en 2 minutes 30 secondes selon les règles de service. C’est possible, mais il faut dégainer rapidement et ne rien oublier des…75 critères que les juges observent. Votre sommelière n’aura pas réussi à tout faire (comme la plupart des candidats), mais je crois avoir tout de même bien effectué l’ensemble des étapes. Un brin stressée évidemment, mais tout de même dans les règles de l’art.

Quelques surprises nous attendent à cette compétition mondiale. Les épreuves notamment, mais aussi le processus de sélection des candidats qui participeront à la 2e journée de compétition (demain le 14). En effet, suite aux épreuves d’hier, nous connaîtrons ce soir la douzaine de demi-finalistes qui participeront à d’autres épreuves de qualification, cette fois pour la finale (le 15 avril). Ne retenez pas votre souffle, le souper de gala Moët et Chandon débutera à 20h30; nous anticipons que les résultats ne seront dévoilés que pour l’heure du Téléjournal de fin de soirée. Nous nous croisons les doigts.

Cet événement me permet de rencontrer d’autres candidats sommeliers formidables. Mon accompagnateur de son côté a eu la chance de visiter des vignobles dimanche et aussi de vivre une expérience culturelle intitulée : Coffee and legs. Des détails à suivre sur cet us et coutumes du Chili dans un prochain blogue!

Je vais faire le plein de vitamine soleil pour me préparer pour la suite. À n’en pas douter, la journée d’hier en était une « marathon » et les autres épreuves s’annoncent aussi corsées.

Hasta Luego et merci pour tous vos mots d’encouragement!

Mon baluchon… Enfin!

Sunday, April 11th, 2010

Après quelques heures un peu stressantes, tout est bien qui finit bien: nous avons finalement retrouvé nos valises en fin de matinée. La perte de mon baluchon me causait bien quelques maux de tête puisque mes habits de compétition ainsi que mon attirail de sommellerie s’y trouvaient. Ce potentiel cauchemar m’aura permis de  me lier d’amitié avec quelques collègues sommeliers du Chili et d’Argentine qui m’ont gentiment proposé des vêtements et du matériel… Très chic de leur part!

Donc, pas de visite de vignobles pour moi aujourd’hui puisque j’ai attendu mes baggages en élaborant un plan B dans mes quartiers à l’hôtel. Il s’avère de toute façon que la visite de vignobles se terminera vers 23h… L’examen théorique de demain étant à 8h am, je suis dans mes livres et me propose de sauter au lit tôt.

Jour J demain. À suivre!

Arrivés à bon port

Saturday, April 10th, 2010

Nous sommes finalement arrivés à Santiago. Notre épopée ne fut pas exactement sans histoire – après l’escale à Miami, nous avons bien décollé mais avons dû faire demi-tour à cause d’ennuis mécaniques. Un peu plus de deux heures plus tard, nous reprenions l’itinéraire prévu, pour arriver à Santiago sans valises… Vivement les assurances pour que nous nous procurions le nécessaire jusqu’à ce que nous parvienne notre baluchon – ce n’est pas 3 valises manquantes qui vont m’empêcher de me présenter devant un jury le couteau entre les dents pour cette ultime compétition!

Nous sommes donc attendus pour un souper de bienvenue ce soir. Demain, au programme, la visite de vignobles de la région de Colchagua.

Le moral est bon!

Tremblement de terre au Chili

Tuesday, March 2nd, 2010

L’Association de Sommellerie Internationale a confirme aujourd’hui que la tenue du concours Meilleur sommelier du monde aurait lieu comme prevu a Santiago le 10 avril prochain. Je retourne a mes livres!