Chroniques Radio Canada

Des vins pour les périodes chaudes…trop chaudes!

Dans cette chronique, je vous présente deux vins qui ont une identité et une authenticité propre à eux pour vous rafraichir lors des jours de chaleur accablante.

Ma première suggestion est un vin rosé de la Provence, le pays du rosé : Le Moulin des Costes 2017 du Domaine Bunan en Bandol. Un vin complètement sec avec un côté salin et de belles notes de nectarine et de noyau de pêche. Provenant des cépages cinsault, mourvèdre et grenache je le considère comme un rosé de gastronomie. Il est produit en agriculture biologique, et peut être dégusté avec une guédille de homard ou bien une bouillabaisse. Ce plaisir en bouteille est disponible au cout de 28,15$.

Mon autre suggestion est un vin qui a de la finesse, de la race et de l’élégance : le Beaujolais de Jean-Paul Brun, Terres Dorées Fleurie 2015. Fini l’appréhension du Beaujolais, avec ce vin, vous allez vous régaler! Un renouveau se produit dans la région et de nouveaux producteurs plus à la mode font leur apparition. Il est donc temps de redécouvrir le Beaujolais et le premier pas est avec ce rouge très frais du cépage gamay au prix de 27,90$. Ce vin fait l’expression de son terroir et il est facile sans toutefois être banal. Il faut déguster ce superbe vin d’été rafraichi avec pourquoi pas, une salade de tomates ou bien un plateau de charcuteries. Ou les deux? Bon appétit!


Bandol, Moulin de Costes, 2017, Domaines Bunan, France

Code SAQ : 13253218

Prix : 28,15 $

Alcool : 14 %

Sucre résiduel : 2 g/l


Fleurie, Les Terres Dorées, 2014, Jean-Paul Brun, France

Code SAQ : 12184353

Prix : 27,90 $

Alcool : 12,5 %

Sucre résiduel : 1.9 g/L


Pour entendre mon entrevue, cliquez sur le lien plus bas

Toute la chronique ici