Méchants Raisins

VIN ORANGE 101!

On nous en propose dans les restaurants et les endroits branchés, il fait partie des produits vendus au verre et a maintenant sa propre catégorie sur plusieurs cartes des vins. Mais qu’est-ce que le vin orange? Vous êtes plusieurs à me poser la question, alors voici ce que vous devez savoir sur ce produit tendance.

Le vin orange est en réalité un vin blanc vinifié comme du vin rouge.  Le principe est simple, lorsque le raisin est cueilli, plutôt que de faire un pressurage et de se débarrasser des peaux du raisin pour ne garder que le jus, les peaux des raisins blancs (et parfois aussi les rafles) sont conservées plus ou moins longtemps en contact avec le jus. Cette macération pelliculaire effectuée avant et pendant la fermentation va permettre d’aller chercher une palette aromatique différente, mais aussi de la matière. Cette matière, on l’appelle amertume phénolique,  un peu l’équivalent des tannins dans le vin rouge.

Autre aspect important, le vin orange, même s’il nous donne l’impression au nez qu’il pourrait être sucré, est complètement sec. Il offre de façon générale des parfums rappelant l’écorce d’orange, le safran et des notes florales. Certains vins à la macération et au vieillissement prolongés peuvent apporter des notes de terre, d’humus et de champignon. Chacun son cépage, son style et sa façon de faire. Après avoir dégusté plusieurs vins du genre et en avoir discuté avec quelques producteurs, on réalise que le cépage et le terroir ont tendance à disparaitre derrière ce style de vinification, mais qu’à cela ne tienne, le vin orange a son identité bien à lui.

Malgré le fait qu’on croit que le vin orange est complètement nouveau, c’est en fait tout le contraire. Si on retourne dans l’histoire, ce style date de l’antiquité et serait originaire du Caucase.  Le vin orange a par contre été remis de l’avant au début des années 1990 par Stanko Radikon que plusieurs considèrent comme le père de la renaissance de ce style. Son idée au départ était en fait de vinifier comme le faisait son grand-père. Avec ses voisins Josko Gravner et Dario Princic, ils sont rapidement devenus des références et ont été suivis par plusieurs vignerons à l’esprit explorateur un peu partout dans le monde.

Pour vous en faire une idée, voici quelques producteurs à découvrir.

Dans un premier temps, des produits de chez nous.

Small Lot Natural Wine, 2016, Southbrook Vineyards, Niagara, Canada

Ce vin est élaboré par Ann Sperling au domaine Southbrook. Il est issu du cépage vidal cultivé en biodynamie. C’est avec elle que j’ai eu un premier contact éclairé à ce type de vin et ses explications ont su bien guider mon appréciation du vin orange. Attaque sur l’écorce d’orange et le noyau de pêche. Tannins présents, bergamote, jolie amertume, finale fraiche sur l’écorce de citron. Ce vin est non filtré, vous pourriez donc avoir un peu de dépôt.

Disponible en importation privée à 32,35$

Agence Delaney Vins et spiritueux

vinsfins@sdvf.ca

Contact : Isaac Delaney

Frangine, La Crescent, 2016, Pinard et filles, Magog, Québec

Mon coup de cœur du moment en vin orange va à cette cuvée nette, fraiche et accessible issu du cépage la crescent. Il est élaboré par Frédéric Simon sur son petit vignoble biologique en Estrie. Chapeau à ce dernier pour son super travail. Notes de pivoine, de rose sauvage et de bergamote. Bouche ultra florale et fine. Sensation de thé glacé pour grande personne. Très bel équilibre. Un produit qui correspond parfaitement au style et qui a su me charmer tant par le vin que par la jolie étiquette de Marc Séguin.

Le produit s’est envolé à vitesse grand V. Je l’ai dégusté à l’Auberge Saint-Gabriel. Merci d’ailleurs au sommelier Jean Benoit Hinse. Vous pourrez le retrouver dans quelques bars et buvettes à Montréal.

Les informations sont disponibles sur www.pinardetfilles.com

Julep, 2016, Vignoble des Négondos, Québec

Un autre produit du Québec qui fait sensation : Orange Julep. Le vignoble Négondos produit des vins issus d’agriculture biologique depuis 1993. Ils sont des pionniers au Québec. Élaboré à base de seyval, c’est un orange qui est facile d’approche au très joli fruité rappelant la nectarine. La pointe florale fait place à une bouche simple et droite. C’est une belle façon d’apprivoiser le vin orange.

Le vin est disponible en petite quantité. Pour en savoir plus consultez www.negondos.com. Vous pourrez l’apprécier aussi au bar à vins Rouge Gorge sur le plateau Mont-Royal. Merci à Alain Rochard sommelier et propriétaire pour la découverte et son éternelle générosité.

 

QUELQUES SUGGESTIONS HISTORIQUES

Venezia Giulia, Bianco Breg, 2007, Gravner, Italie

Producteur historique qui élabore des vins exceptionnels, ceux-ci sont surtout destinés aux initiés, mais valent la découverte. Le prix est plus élevé, mais il s’agit d’un produit ayant un élevage en foudre de 6 ans avant sa mise en marché. Nez expressif, très ouvert, pomme séchée, écorce d’orange, safran, botrytis, camomille, pêche séchée, très complexe. Bouche tenue par les amers, sur l’écorce d’orange confite, la pomme cuite, le safran. Longueur, précision, bouche tannique et fraiche à la fois. Vin magnifique.

Le produit est disponible dans plusieurs restaurants et bars à vins. Pastaga, Toqué, Tavern sur le Square, Serpent et plusieurs autres. Choisissez votre favori.

Importation privée

Prix particulier 105,51 $ x caisse de 3

Agence Bacchus 76

Contact Sébastien Langlois 514 804-3796

Venezia Giulia, Ribolla Gialla, 2008, Radikon, Italie

Radikon est un incontournable du vin orange et nous transporte à la renaissance de ce style. Stanko Radikon nous a quitté il y a quelques mois et c’est aujourd’hui son fils qui a pris la relève. Son vin est plus sérieux et l’approche de ce produit demande un palais plus initié. Le vin attaque sur des notes de terre et d’humus, de camomille séchée et d’ensilage. Sa petite pointe rustique peut d’ailleurs surprendre, mais vaut la découverte si vous êtes un puriste. Le produit est non filtré.

Produit disponible en SAQ Signature

Agence Oenopole

Code SAQ : 12493121

42,75$ (500ml)

Dario Princic, 2013, Ribolla Gialla, Italie

Les vins de Princic ont un style plus puissant et structuré. Au départ, le vin a une touche de réduction qui s’estompe après quelques minutes dans le verre. Le vin attaque sur des notes d’humus et de fleur séchée. Bonne structure tannique, finale aux notes de thé earl grey. Pointe oxydative, bouche assez riche, mais finale fraiche bien portée par les amers et toujours cette structure qui tient le vin.

Importation privée

Agence Boires

Charles Landreville 514 969-2485

www.agenceboires.com

Et un petit dernier pour parler d’avenir puisque ce produit sera disponible comme plusieurs autres lors d’un arrivage ‘vin orange’ à la SAQ cet automne :

Venezia Giulia, Vitovska, 2015, Zidarich, Italie

Ce vin à base de cépage vitovska m’a énormément plu et a fait l’objet de ma chronique à Radio-Canada cette semaine. Il se situe à mi-chemin entre facilité et puissance, qui m’amène sur le mot précision. J’aime sa complexité et sa fraicheur. Le vin est droit et fait partie de mes favoris. Avec un fromage accompagné d’une marmelade safranée ou un ravioli à la courge butternut, il saura vous convaincre de la place à table que peut occuper un vin comme celui-là.

Caisse de 6  – 36,90 $

Importation privée

Agence Vinealis

André Papineau
www.vinealis.qc.ca
Bonne dégustation et au plaisir de célébrer et de découvrir le vin dans toute sa diversité.

Parce que les goûts, ça se discute!

Elyse Lambert, MS